"Fiers de notre formation, confiants pour notre avenir."    
fond-home

La formation continue


La formation continue, pour se former tout au long de sa vie


La formation continue
est un dispositif qui permet à toute personne en activité professionnelle ou non, d’élargir ses compétences afin d’évoluer dans son poste de travail, dans son métier ou vers d’autres projets professionnels.


Qu’est ce que la formation continue?

La formation continue est destinée à compléter des connaissances et compétences acquises lors de la formation initiale, à maîtriser des connaissances ou des techniques en vue de s’adapter à l’évolution des professions.
Elle peut être sanctionnée par un diplôme ou une attestation et concourir à une validation d’acquis de l’expérience.

 

Les différents dispositifs de la formation continue


L
e plan de formation

Les formations organisées par l’entreprise sont regroupées dans un plan de formation. (NB La formation n’étant pas obligatoire, le plan de formation n’existe pas dans toutes les entreprises).

 
.

Le plan de formation comprend 3 catégories d’actions :

  • Les actions d’adaptation au poste de travail.
  • Les actions de formation liées à l’évolution des emplois et au maintien dans l’emploi.
  • Les actions de formation pour le développement des compétences.

 


Les congés individuels

  • Le congé individuel de formation (CIF) permet à tout salarié de suivre une formation, en accord avec son employeur, pendant son temps de travail.
  • Le congé de bilan de compétences (CBC) permet aux salariés d'analyser leurs compétences personnelles et professionnelles afin de définir un projet d’évolution.
  • Le congé validation des acquis de l’expérience (CVAE) en vue de l’acquisition partielle ou totale d’un diplôme, d’un titre à finalité professionnelle ou d’un certificat de qualification professionnelle.

 


Le droit individuel à la formation (DIF)

Il permet à chaque salarié de capitaliser 20 heures de formation par an, cumulables pendant 6 ans, dans la limite de 120 heures.
Le choix de la formation est arrêté avec l’accord de l’employeur. Le DIF se déroule en principe hors du temps de travail. Il donne droit à une allocation de formation égale à 50 % du salaire net. Si le DIF est organisé sur le temps de travail, le salarié est rémunéré au taux normal.


Période de professionnalisation

Les périodes de professionnalisation ont pour objet de favoriser, par des actions de formation, le maintien dans l’emploi de salariés en contrat à durée indéterminée (ou en CDI ou en CDD dans le cadre d’un contrat unique d’insertion) rencontrant des difficultés particulières. Six catégories de bénéficiaires potentiels sont visées :

  • Les salariés dont la qualification est insuffisante au regard de l’évolution des technologies et des organisations.
  • Les salariés qui comptent vingt ans d’activité professionnelle ou qui sont âgés d’au moins 45 ans et disposent d’une ancienneté minimum d’un an de présence dans la dernière entreprise qui les emploie.
  • Les salariés qui envisagent la création ou la reprise d’une entreprise.
  • Les femmes qui reprennent une activité professionnelle après un congé de maternité ou des personnes dans la même situation après un congé parental.
  • Les bénéficiaires de l’obligation d’emploi prévue à l’article L. 5213-13 du Code du travail, notamment les travailleurs reconnus handicapés par la CDAPH.
  • Les salariés bénéficiaires d’un contrat unique d’insertion (disposition en vigueur depuis le du 1er janvier 2010).
    La période de professionnalisation peut se dérouler, pour tout ou partie, en dehors du temps de travail.

La période de professionnalisation peut être mise en œuvre à l’instigation du salarié ou à celle de l’employeur.


Formations et contacts